AGENCE IMMO DS est une agence immobilière indépendante, située au coeur du pays Rochois, entre Annecy et Genève.

Acheter

Louer

Viager

Neuf

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.

Pays de Savoie: L'optimiste est de mise

Publié le

Toujours boosté par sa contiguïté avec la Suisse, la zone des Pays de Savoie accélère sa mutation, au bénéfice de son marché immoblier, déjà florissant. Le meilleur est à venir...

Depuis la création de la commune nouvelle d'Annecy en janvier dernier, la préfecture savoyarde compte désormais près de 130000 habitants q'il faut bien loger. Le secteur reste tendu et se trouve davantage porté par sa dynamique économique que par l'investissement locatif. Les élus ayant fait le choix de placer la ville en zone B1 pour brider le marché et éviter qu'il ne s'emballe, l'offre en dispositif Pinel en pâtit. Et des incertitudes planent encore sur son éventuelle prolongation.

Moins de demande de studios

Les demandes des clients semblent en outre avoir évolué,et la surface minimale recherchée sera le T1 de 35 à 38 m2, puis le T2. Sauf Annecy intra-muros, le marché du studio neuf n'hexiste presque plus. Les studios de 32 m2 dans l'ancien sont proposés entre 70000 et 80000 euros contre 100000-130000 euros dans le neuf. Ce n'est pas concurrentiel, compte tenu du fait que l'acquéreur d'un studio ou d'un T1 a tendance à privilégier une rentabilité maximale. Mais cette désaffection pour les studios est compensée par un engouement certain pour les T2 dans le neuf, les demandes affluent chaque semaine.

Epagny Metz-Tessy

Mitoyenne de Pringy – donc d’Annecy –, Épagny s’est associée à sa voisine Metz-Tessy pour former une seule entité début 2016. Si les deux se sont rassemblées, c’est bien pour devenir une commune d’avenir. De nombreuses activités économiques se concentrent sur Épagny Metz-Tessy : l’hôpital, l’échangeur autoroutier et l’on parle d’un écoquartier à proximité de l’aérodrome. En passant à plus de 7000 habitants, la commune va avoir un nouveau mode de fonctionnement tout en bénéficiant des services de l’agglomération. Elle propose déjà des prix entre 4000 et 4400 euros du m2, comparables à ceux que l’on peut retrouver à Annecy – la tranquillité de la campagne en plus. 

Annemasse monte en puissance

Toujours prisée par les investisseurs, la zone d’Annemasse est en passe de connaître le plus grand bouleversement de son histoire, à courte et moyenne échéance. Fin 2019 entreront en effet en service deux modes de transport qui rapprocheront de Genève non seulement l’agglomération annemassienne, mais aussi tout le bas Chablais. D’abord, la ligne 12 du tram franchira la frontière à Moillesulaz, desservant Gaillard et le centre d’Annemasse.

Bientôt le RER...

Ensuite, ce sera au tour du CEVA d’être inauguré. Partiellement souterrain, ce RER franco-valdo-genevois liera les réseaux ferroviaires français et suisse, et permettra aux frontaliers chablaisiens de rejoindre Cornavin et la rive droite de Genève en seulement 12 min depuis Annemasse. La gare va être rénovée à cet effet, devenant un pôle multimodal – la cinquième de la région Auvergne-Rhône-Alpes en termes de fréquentation. Les investisseurs l’ont anticipé. Il y a une forte demande sur les axes du tram et de la gare, qui s’amplifie depuis quelque temps. En deux mois seulement, s'est d’ailleurs vendu dans le secteur de la gare un immeuble centenaire de 3 étages comptant 12 lots.

...et la place de l'Etoile

Autre projet annemassien : l’aménagement de la ZAC Étoile, sur une zone très importante en terme de réserve foncière (de Ville-la-Grand à Ambilly). Attribuée à Bouygues, il durera 15 ans et se fera par étapes. La construction d’un ensemble de plus de 1200 logements autour de la gare, définissant un nouveau pôle d’habitation, de loisirs, de commerces et de bureaux. Plus on se rapproche d’Ambilly, plus les prix ont tendance à augmenter. Le secteur est en forte reconfiguration et l’on devine les contours d’une commune nouvelle. 

Autre gagnant: le Chablais

Aujourd’hui un peu enclavé, le Chablais va tirer son épingle du jeu grâce à la fluidité des transports promise par le CEVA. Mais il continuera à jouir de son attrayant côté Riviera, à taille humaine, bien repéré par les promoteurs. Tel le Groupe Pichet, qui après avoir commercialisé les 120 logements des programmes Naturea et Arborea dans le futur écoquartier du centre-ville de Bonneville, connaît un succès comparable à Thonon avec la résidence Panoramik, offrant une vue à 180 degrés sur le lac. Un programme haut de gamme en prestations, sur le quartier de l’Ermitage, très prisé des Thononais. Lancé à la fin de l’hiver, il s’est déjà vendu à 75%. Mais il reste de belles opportunités de T2 et de T3 avec vue lac pour des primo-accédants comme pour des investisseurs à la fibre patrimoniale, mais aussi de spacieux T4 avec d’immenses terrasses.  Et si un jour le CEVA boucle entièrement le Léman, le Chablais pourrait bien être plus couru que les rives suisses...

AGENCE IMMO DS